Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

Mardi 3 Mai 2005

L’Instance Equité et Réconciliation organise, le 3 mai à Al-Hoceima, la VII-ème séance des auditions publiques sur les violations des droits de l’Homme durant la période 1956-1999.

Cette séance, qui aura lieu à la salle Miarador, sera consacrée à l’audition de dix témoins victimes de violations commises dans les provinces du nord.

La séance aura lieu en présence de représentants d’organisations des droits de l’Homme, de partis politiques, d’associations, des médias nationaux et internationaux et des pouvoirs publics.

Les témoins seront choisis parmi les personnes ayant déposé leurs dossiers auprès de l’IER et qui ont accepté, au préalable, de s’exprimer lors de la séance, ainsi que parmi ceux et /ou celles qui seront proposé(E)s par les associations marocaines des droits de l’Homme.

Dans ce choix, il sera tenu compte de la représentativité des sexes, des événements survenus dans la région, du type et de la gravité des violations et des centres de détention.

Cette séance intervient après celles organisées à Rabat (21-22 décembre 2004), Figuig (29 janvier 2005), Errachidia (2 février 2005), Khénifra (6 février 2005) et Marrakech (16 mars 2005).

Les auditions publiques organisées par l’IER constituent l’un des principaux affluents versant dans la réconciliation globale, à travers la mise en place des conditions de cette réconciliation qui requiert le rétablissement des victimes dans leur dignité, la reconnaissance officielle et publique de leurs souffrances, la consécration des principes des droits de l’Homme, la sauvegarde de la mémoire collective, le renforcement de la cohésion sociale et le traitement des séquelles psychologiques.

Ces auditions constituent aussi un travail pédagogique ayant pour but de consacrer, au sein de la société et de l’Etat, la conviction profonde quant à la nécessité de s’attacher aux droits de l’Homme et de tourner la page du passé.

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07