Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

Colloque sur "la Violence de l’Etat"

La violence de l’Etat est un concept qui a été très souvent lié aux écrits politiques, au tiers monde de manière générale et plus spécialement dans le monde arabo-musulman. Le Maroc n’en n’est pas une exception.

Si la pensée politique a été liée au concept de violence, ce colloque tente de distinguer la violence légitime de la violence non légitime en mettant en exergue la violence non légitime dans l’expérience marocaine, afin d’éclairer les bases intellectuels qui la confortaient ainsi que les différents moyens de légitimisation des comportements qui s’y affèrent (instruments juridiques ; écrits politiques ; idées cadrant les pratiques violentes de l’Etat ou quelques aspects de la culture populaire la desservant )

Ce colloque analyse la raison d’Etat et le Realpolitik comme concepts émergents de la violence de l’Etat. Aussi étudie -t- il la question de la censure, et son rôle dans la limitation du débat sur la violence non légitime dans l’espace publique, les entraves qu’elle dessine dans l’histoire des évènements, sa participation à l’enrichissement de la vérité historique ainsi que les bases juridiques et intellectuels sur lesquels se base les organes de censure pour exercer la violence non légitime.

Les participants sont donc appelés à réfléchir au développement de moyens intellectuels et pragmatiques pour faire face et éviter la violence non légitime de l’Etat.

Le colloque connaît la participation d’universitaires, historiens, anthropologues, juristes, ainsi que des militants en droits de l’Homme marocains et étrangers et des victimes de la violence de l’Etat. Il ne se limite pas à l’étude de l’Histoire moderne du Maroc mais se penche aussi sur des périodes différentes de l’histoire du pays, dans des régions différentes exposant plusieurs expériences collectives ou individuelles.

Télécharger Acrobat Reader

Interventions des participants ( en langue arabe)

-  Code de la procédure pénale et les lacunes en matière de protection des individus et des groupes contre la violence non légitime ; Pr Aberrahmane Benamrou

-  Violence et marchandise, Pr Abdelmajid Kohen

-  Evolution de "la raison d’Etat" dans la pensée politique ; Pr Alami Idrissi Rachid

-  Système judiciaire et les lacunes en matière de protection des individus et des groupes contre la violence non légitime ; Maître Abdellah Welladi

-  les libertés publiques et la question sécuritaire, Maitre Ahmed Abadarine

-  Violence de l’Etat : visions et pratiques ; Pr. Abdelahd Sebti

-  La loi peut-elle à elle seule prévenir la violence ?,Pr. Amhemed EL Malki

-  La protéction pénale des liberté indivuduelle, Pr Miloudi Hamdouchi

-  La symbolique de la violence dans un Etat sultanien : Moulay Ismail pour exemple ;Pr Med Galaoui

-  Violence de l’Etat : entre la légitimité et la non légitimité ; Pr Med Madani

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07