Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

le journal Mauritanien "Al Amal Al Jadid" : le Maroc a franchi un grand pas en avant, su transformer des points faibles en éléments de force et laissé derrière lui certaines périodes de son passé

Deux journaux mauritaniens ont salué vendredi l’expérience marocaine en matière d’établissement du lien entre le traitement de la question des droits de l’Homme et de la planification d’un avenir meilleur, à travers le rapport "50 ans de développement humain et perspectives 2025".

Ainsi, le journal "Al Amal Al Jadid" a écrit que le Maroc a franchi un grand pas en avant, su transformer des points faibles en éléments de force et laissé derrière lui certaines périodes de son passé.

Dans son édition de vendredi, le journal ajoute qu’il faut tirer profit de l’exemple marocain à savoir l’Instance Equité et Réconciliation (IER) que SM le Roi Mohammed VI, ayant pris acte de la teneur de son rapport final, a ordonné qu il soit publié au début de ce mois afin d’être porté à la connaissance de l opinion publique, tout en saluant les efforts de l’Instance et appelant à la mise en oeuvre de ses recommandations.

De son côté, le site web "Sahara media" a diffusé un article sur une conférence organisée, jeudi à Nouakchott, par l’ambassade du Maroc en Mauritanie sur "les droits de l’Homme et le développement humain", dans lequel il a écrit que les intellectuels mauritaniens ont salué le discours de Sa Majesté le Roi à l’occasion de la fin du mandat de l IER et de la présentation de l étude sur le développement humain au Maroc.

Et de souligner que les participants ont affirmé que le discours a constitué "un saut qualitatif, audacieux et créatif qui exige la réflexion, la considération et l’estime, car il a donné des leçons dans l’établissement du lien entre le passé et l’avenir à travers l’agencement des droits de l’Homme et du développement humain".

Les intervenants ont également souligné le succès du Maroc dans cet agencement, en tant que méthodologie politique très rare, indiquant que l’expérience marocaine a jeté les bases de nouveaux concepts civilisationnels, étant donné qu’elle a consacré l’agencement des aspects juridique et historique dans les domaines des droits de l’Homme et du développement humain.

Nouakchott, 20 jan 2006

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07