Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

POLITOLOGUE ÉGYPTIEN : L’EXPÉRIENCE MAROCAINE EN MATIÈRE DES DROITS DE L’HOMME EST "D’UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLE"

L’expérience du Maroc dans le domaine des droits de l’Homme, à travers l’Instance équité et réconciliation (IER), est "d une richesse exceptionnelle à plusieurs égards", a souligné le politologue et universitaire égyptien Yahya Al-Jamal, tout en exprimant le souhait de voir cette expérience s’étendre à d’autres pays arabes.

Dans un article sous le titre "Une expérience riche au Maroc", paru dans le journal "Al Masri Al-Yaoum", le politologue égyptien revient sur le dossier des droits de l’Homme au Maroc, depuis la création du conseil consultatif des droits de l’Homme jusqu’à la mise en place de l’IER.

Il a évoqué l’action déployée par l’IER pour jeter la lumière sur les violations passées des droits humains, qui a abouti à la réparation du préjudice subi par les victimes et ayants-droit.

L’instance, a-t-il estimé, s’est assignée pour mission de favoriser la réconciliation de la société marocaine avec son passé aux fins de combler "le fossé social violent", à la faveur d’auditions publiques "ponctuées par d’émouvants aveux" sur ces violations.

Le travail accompli par l’IER a été d une forte connotation pédagogique, dont la finalité consiste à favoriser l’ancrage constitutionnel des droits de l’Homme, l’attachement aux principes des droits de l’Homme, aussi bien dans les sphères de l’Etat que de la société.

Pour M. Al Jamal, les recommandations formulées par l’instance ambitionnent la consécration de la culture des droits de l’homme et l’application d’une stratégie nationale destinée à mettre fin à l’impunité et à consolider l’Etat de droit.

L’action de l’IER, qui a été couronnée par le discours historique de SM le Roi Mohammed VI, constitue à coup sûr une expérience riche et un exemple qui mérite d’être suivi par les autres pays arabes, a-t-il conclu. Le Caire, 20 fév.2006

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07