Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

M. EL YAZGHI : LE RAPPORT DE L’IER A ÉTÉ ACCUEILLI AVEC BEAUCOUP D’ESTIME AU MAROC ET À L’ÉTRANGER

Le rapport final de l’Instance équité et réconciliation (IER) a été "accueilli avec beaucoup d’estime au Maroc et à l’étranger", a souligné, samedi à Paris, M. Mohamed El Yazghi, Premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Eau et de l’Environnement.

M. El Yazghi qui s’exprimait lors d’un débat organisé par l’association "Al Wasl", au siège du Parti socialiste français, sous le thème : "Equité et Réconciliation, quel devenir ?", a ajouté que le rapport de l’IER "ouvre la voie d’une étape importante et décisive dans le processus de la réconciliation nationale et la transition vers la démocratie et l’Etat de droit", soulignant que le "travail réalisé par l’IER est positif et considérable".

Le "soutien accordé par SM le Roi Mohammed VI à cette instance a été décisif, et la décision de publier le rapport final de cette instance est une décision courageuse qui contribuera à la consolidation du principe de transparence et d’affirmation du droit d’accès à la vérité", a-t-il fait observer.

"C’est une étape décisive dans le processus de transition politique", a ajouté M. El Yazghi.

Indiquant que son parti a pris l’initiative d’annoncer une "position claire à l’égard de ce pas courageux", M. El Yazghi a également relevé que l’initiative royale de création de l’IER traduit la volonté d’un règlement juste, équitable et définitif du dossier des violations passées des droits de l’homme (de 1956 à 1999) à travers l’établissement de la vérité, la réparation matérielle et morale des victimes, et l’élaboration d’un rapport final qui ouvre la voie à une réconciliation nationale et la clôture définitive de ce dossier.

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de Adeline Hazan, Secrétaire Nationale aux Droits de l’Homme au PS et députée européenne, Driss Benzekri, président du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme, Alain Chenal, délégué du PS à la Méditerranée et collaborateur de la "Fondation Jean Jaurès", Patrick Baudouin, président honoraire de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, Abdelkrim El Manouzi, président de l’"Association Médicale de Réhabilitation des Victimes de la Torture", Kamel Jendoubi, président du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme, et Moulay Hafid Amazigh (USFP-France), ainsi qu’une assistance nombreuse, dont des associations de défense des droits de l’homme et des universitaires. Paris, 19 fév 2006

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07