Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

21- 22 décembre 2004

L’Instance Equité et Réconciliation (IER) entamera le 21 décembre à Rabat les séances des auditions publiques durant lesquelles les victimes des violations des droits de l’Homme commises lors de la période allant de 1956 à 1999 présenteront leurs témoignages.

Ces premières séances, prévues les 21 et 22 du mois en cours , seront tenues en présence des membres de l’IER, d’organisations et associations de droits de l’Homme, des représentants du corps diplomatique et des médias nationaux et internationaux, des autorités publiques, des partis et des syndicats.

Ces auditions publiques constituent une occasion pour mettre l’accent sur l’importance du rôle du témoin consistant à informer l’opinion publique sur ses souffrances endurées suite aux violations commises, ils représentent aussi l’une des exigences de la réparation du préjudice et de la réconciliation.

Les témoignages présentés ne seront sujets à aucune question ou commentaire ni de la part de la commission d’écoute ni du public, l’importance de ces témoignages réside dans le fait qu’ils atténuent la souffrance des victimes puisqu’ils constituent un pas important vers l’enracinement de la culture de la réconciliation et la prise de conscience de la société et de l’Etat de la nécessité de respecter, de défendre et de protéger les principes des droits humains et de tourner définitivement la page du passé.

Le choix des témoins a été fait conformément à un accord préalable des personnes dont les dossiers sont répertoriés auprès de l’IER et des personnes proposées par les organisations marocaines de défense des droits de l’Homme. Ce choix a pris en compte également une large représentativité des deux sexes, des régions, des évènements historiques, de la nature de la violation, des centres de détention et de la prédisposition psychique des témoins.

Les auditions publiques se poursuivront début janvier 2005 selon un programme qui sera annoncé ultérieurement et qui concerne les villes de Casablanca, Khénifra, Al-Hoceima, Tan Tan, Smara, Errachidia, Figuig, Fès et Tétouan.

Cliquez pour plus d’informations.

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07