Royaume du Maroc - Instance Equité et Réconciliation  

Jeudi 14 avril 2004 à 19H00 GMT

C’est un voyage au pays des larmes. Une plongée douloureuse dans le Maroc des années de plomb. Depuis décembre 2005, l’instance Equité et Réconciliation est sur les routes. Cette commission, créée par le roi Mohammed VI, va à la rencontre des victimes de la répression exercée de 1956 à 1999. Pour la première fois, des témoins racontent publiquement, à la télévision, les tortures et les sévices endurés. Toutes les régions, toutes les époques sont évoquées (soulèvement du Rif en 1958, tentative d’insurrection au Moyen-Atlas en 1973, émeutes populaires des années 80, Sahara occidental, etc.). L’équipe d’Envoyé spécial a suivi l’une de ces auditions publiques à Errachidia et retrace l’histoire tragique de plusieurs victimes des années de plomb. Ce processus de justice transitionnelle est unique dans l’histoire du monde arabe. C’est la première fois qu’il est mis en œuvre sans qu’un changement de régime soit auparavant intervenu. Mohammed VI prend un risque : il a décidé d’ouvrir les dossiers noirs. Ce travail de mémoire est bien accueilli au Maroc, mais il a ses limites. Il est interdit de donner les noms des tortionnaires. L’Instance n’est pas un tribunal et n’enquête pas sur les responsables. Certaines associations n’hésitent donc pas à parler de théâtre et de poudre aux yeux.

Source : Site web de France 2

Un reportage de Valérie Gaget et Abdel Zouioueche.

Imprimer Envoyer cette page Haut de page

« Il s’agit non pas seulement de partager la connaissance et la réappropriation du passé mais aussi de faire surgir dans le présent et le débat contradictoire, des normes et des règles communes de vivre et bâtir ensemble le futur… »
Driss Benzekri

Conseil Consultatif des Droits de l’Homme Place Ach-Chouhada, B.P. 1341, 10 001 Rabat- Maroc
Tél : + 212 37 72 68 56
Fax : + 212 37 72 22 07